Commandez vos médicaments et vos produits de santé.

Mon Compte
Email

Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Je souhaite m'inscrire

Achat : Votre panier est vide
Réservation : Votre panier est vide
Dernières actualités

Vous êtes dans :

L'herpès

L'herpès labial

L’herpès est une maladie fréquente, puisqu’on estime à une personne sur 6 le nombre de personnes porteuses du virus. Ce virus peut infecter divers tissus et organes, mais la forme la plus fréquente est l’herpès labial, donnant le fameux « bouton de fièvre ». L’herpès est une maladie virale très contagieuse qui nécessite de prendre un certain nombre de précautions.

 

La poussée d’herpès

Le vrai bouton de fièvre est un petit bouquet de vésicules jaunâtres au bord d'une lèvre ou d'une narine, qui brûle un peu, démange beaucoup et suinte plus ou moins avant de s'encroûter et de disparaître sans laisser de trace. C’est une lésion banale mais récidivante et surtout contagieuse. L’apparition des lésions est précédée de quelques heures à quelques jours par des signes annonciateurs : picotements, brûlure, engourdissement de la lèvre… Ces signes sont importants à connaître, car dès leur apparition il est indispensable de prendre le traitement prescrit par le médecin traitant.

 

Il existe 2 types de virus responsables de l’herpès

Le virus de type 1 est responsable de la majorité des herpès situés au-dessus de la partie supérieure du corps, donc de l’herpès labial, mais aussi d'autres parties du visage, comme les yeux, le nez, le menton. Le virus de type 2 est responsable le plus souvent de l'herpès génital ou herpès des organes sexuels.

On ne peut pas supprimer définitivement ce virus, mais grâce aux traitements et à quelques règles simples d’hygiène de vie, on peut apprendre à anticiper les crises et vivre avec.

 

L’herpès est une maladie contagieuse

L’herpès est une maladie contagieuse et le risque de contagion est maximal pendant les poussées. Mais il ne faut pas perdre de vue que le risque contagieux existe également en dehors de ces périodes même sans symptôme. Le virus se transmet par contact avec les lésions, la salive, lors d’un baiser par exemple. La personne porteuse du virus peut contaminer une autre partie du corps par l’intermédiaire des mains.

Le premier contact de l’organisme avec le virus passe inaperçu dans 90% des cas. Une fois dans l’organisme, le virus se multiplie dans le tissu infecté puis se transporte vers un ganglion nerveux à l’arrière du cou, où il s’installe pour la vie. Ceci veut dire qu’un sujet infecté le sera pour la vie et qu’il est susceptible de souffrir de nouvelles poussées à tout moment.

C’est bien souvent entre 6 mois et 4 ans que l’enfant est contaminé, classiquement lors d’un baiser. A partir de l’âge de 6 ans, l’enfant n’est plus protégé par les anticorps de sa mère et va pouvoir développer la maladie.

 

Il ne faut pas se gratter

Attention au grattage, qui peut transporter le virus vers les yeux ou d’autres régions de la face. L'atteinte oculaire aggrave le diagnostic et il est beaucoup plus difficile de s’en débarrasser que d'un simple bouton de fièvre. Les lésions de grattage peuvent se surinfecter et se transformer en lésion d'impétigo (infection cutanée superficielle très contagieuse due au staphylocoque ou au streptocoque).

 

L’herpès labial n’est pas la seule forme atteignant le visage

Au niveau de la bouche, la gingivo-stomatite herpétique concerne essentiellement les enfants. Le virus touche l’intérieur des joues et des lèvres, les gencives et la langue et induit une forte fièvre. Si le virus gagne la gorge, on parle d’angine herpétique. L’herpès se manifeste parfois au niveau des narines sous forme de rhinite herpétique.

 

Quels sont les traitements disponibles ?

Le traitement de la poussée d’herpès buccal repose sur les antiherpétiques par voie orale.

La durée du traitement est de cinq jours (dix jours en cas de primo-infection). Débuté précocement, ce traitement a prouvé qu’il réduisait l’intensité et la durée des symptômes.

En cas de poussées fréquentes, un traitement préventif à base d’antiherpétique peut être proposé.

Les traitements locaux (notamment les crèmes) sont utilisés comme traitement adjuvant.

 

<OVplaceholder>

Commandez un produit santé


Délai de livraison sous 3 à 4 jours dans la limite des stocks disponibles