Commandez vos médicaments et vos produits de santé.

Mon Compte
Email

Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Je souhaite m'inscrire

Achat : Votre panier est vide
Réservation : Votre panier est vide
Dernières actualités

Vous êtes dans :

Les angines

L'angine, maladie de la sphère ORL

 

Dans le langage courant, l’angine est une inflammation aiguë de la muqueuse du pharynx. Dans un langage médical, on parlera plutôt d’amygdalite aiguë. Il ne faut pas confondre cette maladie de la sphère ORL avec l’angine de poitrine qui, elle, est une maladie du cœur, survenant lorsque celui-ci souffre d’un apport insuffisant en oxygène

 

 

Une maladie de la gorge

Les premiers symptômes sont ceux de la pharyngite : picotements au fond de la gorge avec parfois une gêne à la déglutition. Ces signes peuvent être annonciateurs, le soir ou le lendemain, de maux de tête, de frissons, de fièvre et… d’une douleur importante. C’est alors le tableau classique de l’angine. A ce stade, la gorge est enflammée. On ne peut avaler autre chose que du liquide. Souvent, la palpation de la région du cou révèle un ou plusieurs ganglions.

 

Virus ou bactéries ?

Les angines sont le plus souvent d’origine virale. Ce n’est pas une raison pour négliger ces symptômes, car en cas d’origine bactérienne et seulement dans ce cas là, un traitement antibiotique s’impose.

En effet, l'un des germes en cause dans l’angine est le streptocoque béta-hémolytique. Celui-ci peut induire des complications au niveau des reins ou du cœur. Trop de patients, ayant présenté une angine non traitée à l’époque où les antibiotiques n’étaient pas d’usage courant, souffrent maintenant de lésions au niveau des valvules du cœur. Ces lésions sont suffisamment graves pour nécessiter un remplacement chirurgical à cœur ouvert et sont à l’origine d’une invalidité cardiaque importante.

 

Les complications

Les angines virales ne donnent généralement aucune complication. Par contre, il faut savoir aussi que les angines bactériennes peuvent donner des phlegmons (infiltration diffuse de pus dans le tissu) de l'amygdale et à distance induire des infections des ganglions, sous forme d’abcès (poches de pus). Pour toutes ces raisons, l'angine n'est donc pas à prendre à la légère. Seul le médecin est à même de faire la part des choses et de prescrire ou non un traitement antibiotique.

 

Un test pour détecter les angines bactériennes

Un test simple permet déjà de distinguer les angines bactériennes des angines virales et donc de réduire le nombre de prescriptions inadaptées. Son intérêt est de pouvoir être réalisé en quelques minutes, au cabinet du médecin, à partir d'un simple prélèvement de gorge. Les études ont montré que ce test permet de bien différencier l’origine de l’angine et de limiter les prescriptions d’antibiotiques. En effet, les antibiotiques n'ont aucun effet sur l'infection virale. Ils ne raccourcissent pas l’évolution de la maladie et ne soulagent pas les symptômes.

 

La stratégie thérapeutique

Le traitement des angines sera adapté à ses différentes formes. Si la pharyngite accompagne une grippe ou une autre affection virale (comme par exemple la mononucléose infectieuse), le repos et les médicaments habituels de la fièvre suffiront.

En revanche, toute angine microbienne doit bénéficier d'un traitement antibiotique. On pourra atténuer un peu la douleur de la gorge par des pulvérisations antiseptiques et calmantes. Chez les enfants, si l’angine récidive trop souvent ou si les amygdales présentent des lésions,  le médecin recherchera un état allergique.

Un conseil : si on aperçoit des amygdales rouges ou couvertes de plaques jaunâtres ou de petits points blancs, il faut éviter l'auto-médication. La consultation s'impose.

<OVplaceholder>

Commandez un produit santé


Délai de livraison sous 3 à 4 jours dans la limite des stocks disponibles