Commandez vos médicaments et vos produits de santé.

Mon Compte
Email

Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Je souhaite m'inscrire

Achat : Votre panier est vide
Réservation : Votre panier est vide
Dernières actualités

Vous êtes dans :

Les rhinites

Les rhinites allergiques

Le printemps et l'été sont propices aux allergies qui se manifestent souvent par des rhinites.

 

L'allergie est une réaction excessive de notre organisme vis-à-vis de substances qu'il considère, à tort, comme nocives : les allergènes. Ces substances déclenchent l'allergie et les troubles qui y sont associés. Les allergènes proviennent de plantes, de poils d'animaux, d'acariens, de moisissures, d'aliments ou sont des substances d'origine professionnelle.

La réaction allergique entraîne la libération dans l'organisme de molécules (comme l'histamine), responsables des troubles ressentis. Ces signes varient d'une personne à l'autre.

 

Définition

Les symptômes de la rhinite allergique sont les suivants : éternuements successifs, écoulement nasal incolore, obstruction nasale (nez bouché), démangeaisons et picotements du nez. La rhinite s'accompagne souvent d'irritations des deux yeux (larmoiements, rougeurs), de la gorge et du nez.

 

Les types de rhinites

      Les rhinites allergiques saisonnières ou rhume des foins (intermittentes).

Ces réactions surviennent chaque année à la même saison, lorsque la concentration des pollens dans l'air augmente. Apparaissant souvent pour la première fois à l'adolescence, les rhinites saisonnières se répètent chaque année  à la même période. Une personne n'est pas allergique à tous les pollens, mais à un ou plusieurs d'entre eux seulement.

     Les rhinites allergiques perannuelles ou chroniques (permanentes).

Elles se manifestent tout au long de l'année. Ces rhinites dépendent le plus souvent des allergènes  dits domestiques comme les acariens de la poussière, les moisissures, les animaux domestiques, mais aussi les allergènes professionnels.

 

Les médicaments

Pour diminuer les symptômes des rhinites  certains médicaments disponibles sans ordonnance. Le choix d'un médicament doit se faire en fonction des précautions d'emploi et de la prise éventuelle d'un autre traitement.

       Les antihistaminiques H1

Ces médicaments atténuent l'effet de l'histamine, responsable des symptômes de la rhinite. Ils s'utilisent en pulvérisations nasales et s'avèrent efficaces spécifiquement sur l'écoulement nasal et les éternuements.  Attention, certains antihistaminiques h1 sont susceptibles d'entraîner de la  somnolence. Il convient d'être prudent si vous devez conduire un véhicule ou utiliser une machine dangereuse et de  ne pas dépassez pas la posologie recommandée.

 

Conseils

Avant l'administration d'un médicament par voie nasale, il faut bien se moucher pour dégager  le nez. Lors de la pulvérisation, respirez par la bouche pendant une minute. De cette manière, le produit agit correctement au niveau des fosses nasales et non pas au niveau des bronches.

Tout flacon entamé doit être réservé à un seul patient et pour un seul traitement.

 

Sources afssaps

<OVplaceholder>

Commandez un produit santé


Délai de livraison sous 3 à 4 jours dans la limite des stocks disponibles